Grossesses précoces et non désirées

Une grossesse

Les statistiques officielles de l’enquête démographique et de santé menée en 2007ont démontré qu’en RDC, au moins 20 % des grossesses proviennent des adolescentes Oui Thérèse, Il s’agit là des statistiques. D’après les spécialistes, le manque d’informations et la faible utilisation des moyens de contraception sont à la base des grossesses non désirées. Il y a moins de 10 % des adolescents qui utilisent les préservatifs dans leurs rapports sexuels. Les conséquences de ces grossesses sont qu’il y a le risque de complications à cause de l’âge, la réprobation sociale, l’interruption des études, la perte d’amis, le rejet par la famille, les enfants de faible poids et autres.

Et vraisemblablement, ces facteurs entrainent la jeune fille à l’avortement précoce qui n’est pas sans conséquence. Pour ce qui est des avortements provoqués, il faut retenir que l’avortement clandestin est un signe révélateur des besoins non satisfaits de la régulation des naissances. Les filles tombent enceinte parce qu’elles ne connaissent pas les moyens à utiliser pour éviter les grossesses. Elles finissent par avorter parce qu’elles n’ont pas désiré la grossesse.

Et En RDC les données disponibles indiquent que 30% des adolescentes et jeunes ont déjà fait un avortement dont près de 16 % pour les adolescentes soit 1 adolescente sur 6. Sachez que l’avortement entraîne les complications suivantes: les saignements, l’infection de l’utérus, l’infection des organes de la reproduction la stérilité, la mort.

En ce qui concerne les raisons, qui poussent une fille à avorter , on peut citer le manque des possibilités financières de l’homme, le fait que l’homme nie la grossesse ou s’enfuit, la laideur ou l’infirmité de l’homme, aussi le cas où la fille ne se rappelle plus de l’auteur de la grossesse parce qu’elle a beaucoup d’amis ,

Pour les mariages précoces, Il y a plus de 20 % des adolescentes qui se marient entre 15 et 19 ans. Ces cas sont plus fréquents en milieu rural qu’en milieu urbain.

Les conséquences des mariages précoces sont: le manque de communication au foyer, les conflits conjugaux, les naissances trop rapprochées.

Alors que pour les maternités précoces, il y aura les enfants de faible poids, la prématurité, l’arrêt de travail pendant l’accouchement, le sentiment de culpabilité dû à la séparation avec les camarades de même âge, difficulté de trouver un partenaire approprié.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner