Des normes et standards de l’accouchement assisté

Une grossesse

L’accouchement assisté comprend tous les soins appropriés qu’une femme et son nouveau-né peuvent bénéficier au cours de la grossesse, pendant l’accouchement et la période post-natale. Pour cela, il faut un personnel soignant qui doit avoir la compétence requise et travailler dans un cadre de santé porteur, c’est-à-dire, un cadre qui respecte la réglementation et les politiques en la matière, qui dispose des médicaments et autres produits, des équipements et infrastructures, un système de transport, de transfert, de communication pour pouvoir assurer à la mère et au nourrisson les différents soins requis.

Il faut s’assurer que les accouchements sont systématiquement pratiqués par un personnel de santé ayant une compétence en matière d’accouchement. Il faudra aussi qu’un transport d’urgence soit possible pour un transfert à un niveau de soins supérieur, si nécessaire pour une maternité sans risque.

D’après les spécialistes, au moins cinq causes sont directement responsables d’environ deux tiers des décès liés à l’accouchement ou à la grossesse. Il s’agit des hémorragies, les dystocies ou, l’éclampsie (hypertension due à la grossesse), les infections et les complications des avortements.

Si l’on considère que 15 % des femmes enceintes présentent un risque de complication, cela signifie que toutes les grossesses doivent être considérées comme potentiellement à risque, car il est pratiquement impossible de déterminer à l’avance quelles femmes présenteront des complications.

Cependant, les cinq complications les plus dangereuses pour la vie de la femme peuvent être traitées par un personnel qualifié professionnel qui peut ainsi sauver la vie de la mère et de son enfant. Donc Etre prêt à tout moment à traiter les complications est la clé de la sauvegarde de la mère et du nouveau-né. C’est pourquoi, une assistance médicale qualifiée est indispensable pour tous les accouchements.

Il faut donc un personnel qualifié et un équipement adéquat pour une intervention médicale rapide chaque fois qu’un problème se pose pendant la grossesse ou lors de l’accouchement. Ce qui va permettre de résoudre les principales complications qui sont à la base de la mortalité maternelle. C’est le cas pour les hémorragies graves, l’infection et l’éclampsie qui, la plupart du temps, peuvent être traitées par un personnel qualifié dans un centre de soins. Par contre, les accouchements par césarienne en cas de dystocie et les transfusions sanguines effectuées dans de bonnes conditions d’hygiène exigent des services spécialement équipés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner