Condamnation pour crime contre l’humanité des auteurs de viols collectifs de Songo Mboyo en Equateur

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le 12 avril dernier, le Tribunal Militaire de Garnison à Songo Mboyo, a prononcé le verdict du procès des auteurs des viols massifs commis dans ce village situé à plus de 600 kilomètres du nord-est de Mbandaka.
rnDes douze prévenus de l’ex-9ème bataillon FARDC qui étaient poursuivis pour crime contre l’humanité, sept sont condamnés à perpétuité et au renvoi des rangs des FARDC et 5 autres ont été acquittés.

C’est la première fois en RD Congo que des militaires de l’armée congolaise, auteurs de viols collectifs de femmes sont jugés pour crimes contre l’humanité.

-Est-ce que cette condamnation répond aux attentes des victimes de Songo Mboyo ?

-Quelle réponse pour les milliers de femmes violées à travers la RDC ?
rnInvités :

Marie Madeleine Kalala (ministre des droits humains)

Capitaine Kilensele Moke (président du Tribunal militaire de la garnison de Mbandaka)rn rnCarlos Mbomba (Secrétaire général et rapporteur de la société civile de l’Equateur)

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner