Problème des engins explosifs posés par les ex-belligérants pendant la guerre

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Pendant les rebellions, les ex. belligérants ont posé et abandonné des engins explosifs tels des mines anti-personnels, des obus, des bombes, des roquettes dans plusieurs territoires de la République. Ces engins dangereux ont déjà causé plus de mille cinq cents victimes identifiées en terme de morts et de blessées. Plusieurs sources pointent du doigt les ex-FAC gouvernementales et l’ex armée de Libération du Congo pour ce qui concerne la province de l’Equateur. Au Katanga, on cite l’ex armée du RCD/Goma et celle de l’ex gouvernement.

- Où en est-on avec le déminage à travers la Rdc?

- Que font les ex-belligérants pour faciliter le déminage?

Réponses dans Dialogue Entre Congolais de ce soir.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner