Les députés de l'opposition suspendent leurs participations aux travaux de l’Assemblée Nationale

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lwango

Lwango

La décision du groupement politique de Jean-Pierre Bemba a été prise à la plénière du vendredi dernier. A la base, le climat d’insécurité dont les acteurs politiques de l’Union pour la Nation serait victimes.
Selon le secrétaire exécutif du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Thomas Luhaka, a confirmé l’information Le secrétaire exécutif du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Thomas Luhaka, a confirmé l’information. « L’insécurité de plus en plus grandissante qui règne dans la ville de Kinshasa et dont sont particulièrement victimes, députés, sénateurs, membres, cadres et militants de l’opposition politique » ne permet pas aux parlementaires de l’UN de participer aux travaux de l’Assemblée nationale

Invités:rn

Jean- Lucien Mbusa,

Minaku Obain,

Thomas Lwango, rn

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner