Rentrée scolaire timide malgré les différents appels des autorités en direction des syndicats des enseignants

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Puna

Puna

La rentrée scolaire2007-2008 de lundi 03 septembre 2007a été timide à travers les établissements scolaires du pays. A Kinshasa par exemple sur 10 écoles visitées par radio okapi, seule dans 2 écoles les cours ont été donné. Tandis que dans les 8 autres écoles Soit les enseignants étaient là mais en dehors des salles des classes, soit ils étaient pratiquement absents. Dans d’autres écoles il n’y avait ni élèves ni enseignants. Cette situation était également observée au niveau des provinces dans les écoles publiques. A Goma, Matadi, Kananga, Kisangani et à Mbuji Mayi, on a également observé une rentrée scolaire timide, seules les écoles privées ont fonctionné normalement.
Rappelons que le 29 août 2007 à l’issu d’une assemblée générale, le syndicat des écoles conventionnées catholiques du Congo SYNECAT a demandé au gouvernement de respecter les préalables qu’il pose avant toute rentrée effective. Il s’agit de payer le 1er barème salarial de Mbudi et non le barème défiguré tel qu’il est le cas de prendre en considération les avantages sociaux des enseignants (transport et soins médicaux). Le samedi 01 septembre, le syndicat des enseignants du Congo SYECO après son assemblée générale, les enseignants ont fait les mêmes demandes au gouvernement .Le SYECO a demandé à cette occasion aux enseignants de ne pas reprendre les cours.

rnInvités :

- Prosper Luthuli Gay, Inspecteur général de l’EPSP

- Jean Bosco Puna, Secrétaire général du syndicat des enseignants des écoles catholique

- Baudouin Tshibangu, Préfet de l’Institut Mulaya à Mbuji Mayirn

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner