Discordances des chiffres entre les industries extractives et les régies financières

L’initiative pour la transparence dans la gestion des industries extractives (ITIE) a relevé les discordances entre les recettes perçues par l’Etat congolais et les déclarations des recettes réalisées par les entreprises extractives, lundi dernier à Kinshasa dans un rapport.
Ce rapport fait état de la déclaration des recettes des régies financières de l’Etat et des entreprises extractives du domaine des mines et des hydrocarbures pour l’exercice 2007. Parmi les 27 entreprises répertoriées, on retrouve notamment Perenco, Lirex, Chevron ODF, Tenke Fungurume Mining et La société minière du Katanga.

Comment expliquer la différence des chiffres publiés par les deux parties ?

Invités:

  • Christian Mambu, Coordonnateur national de l’ITIE RDC. 45m45s
  • Jean-Pierre Muteba, Membre de la société civile, secrétaire général de la Nouvelle dynamique syndicale et membre du comité national de l’Itie Rdc.

  • François Nzekuye, Analyste économique et expert en environnement

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]
Vous pouvez nous appeler au numéro (+243) 818906678

ou nous envoyer un SMS au (+243) 810515778

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner