L’Asadho dénonce l’exécution de 49 personnes par les FARDC lors des derniers affrontements de Mbandaka

 Selon le rapport de l’association africaine de défense des Droits de l’homme en RDC (Asadho), publié le mardi 20 Avril, ces personnes ont été exécutées lors des combats et au lendemain qui opposaient les FARDC aux insurgés se réclamant du Mouvement de Libération Indépendante des Alliés.

Le  président de l’Asadho,Jean Claude Katende, accuse aussi les insurgés d’avoir tué de leur coté deux civils,   dont un armateur congolais.

De son coté, le gouvernement provincial de l’Equateur rejette ce rapport, qualifiant les révélations d’Asadho des fausses. La ministre provincial de la communication et porte parole du gouvernement de l’Equateur affirme que le gouvernement de Jean Claude Baende fait plutôt confiance en une commission indépendante pour opposer au rapport de l’Asadho la véracité des faits sur terrain. 

  • Sur quoi se fondent les affirmations de l’Asadho ?
  • Quelle est la situation sécuritaire actuellement dans cette province ?

Invités:

  • Me Dismas Mangbengu, Secrétaire général du gouvernement provincial de l’Equateur.
  • Jean-Claude Katende, Président de l’Ong Association africaine des droits de l’Homme (Asadho). 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

 Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 81 89 06 678 ou nous envoyer un SMS au (+243) 81 051 57 78

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner