Découpage territorial, jour J-2


Aubin Minaku, Député national Pprd.

Controverse autour de la création de nouvelles provinces dans deux jours en Province Orientale. Les députés et sénateurs de cette province sont déterminés à éclater leur province à quatre dans deux jours d’ici le 15 mai.

Les parlementaires du Bas-Uele notamment l’ont fait savoir au gouvernement central le mercredi 12 mai à Kinshasa.

Une position que ne semble pas partager le gouverneur de la Province Orientale Médard Autsai Asenga, en concertation à Kinshasa avec le premier ministre Adolphe Muzito sur cette affaire.

Entre-temps, en Ituri, d’où est parti ce mouvement, des notables mobilisent la masse pour soutenir cette initiative. Des messages radiodiffusés de soutien à l’initiative se multiplient et les tentatives des étudiants à manifester sont empêchées par les forces de l’ordre.    Les dispositions sécuritaires ont été renforcées dans la cite de Bunia, à deux jours de la date du 15 Mai.

  •  Quelle est la position du gouvernement face aux demandes persistantes de l’application de l’article 226 de la constitution concernant le découpage territorial?

Invités:

  • Aubin Minaku, Député national de la majorité et vice-président du groupe parlementaire Pprd à l’Assemblée nationale.
  • François Abibi Azapane, Sénateur élu du district du Haut-Uelé en Province orientale.
  • Paul-Gaspard Ngondo Nkoy, Professeur de droit constitutionnel à l’Université de Kinshasa.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 81 89 06 678 ou nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner