Opposées aux taxes, les compagnies aériennes refusent de desservir les provinces


Stavros Papaianou, Président de Hewa Bora


Boniface Balamage, Sénateur


Jean-Marie Ntantu Mey, ancien Ministre des transports

Les avions desservant les provinces de la RD Congo n’ont pas volé, mardi 22 février, à partir de l’aéroport de N’djili. Et pour cause : les transporteurs observent un arrêt de travail. Ils sont opposés aux taxes qu’ils jugent trop nombreuses et qui entraîne l’augmentation des prix de billets d’avion.

Stavros Papaioanou, président du Comité  professionnel des transporteurs aériens et patron de Hewa Bora Airways, indique que son organisation a mené des démarches auprès du gouvernement congolais pour supprimer les taxes n’ayant aucun lien direct avec le transport aérien, sans succès.

  • Comment analyser la décision des transporteurs aériens privés ?
  • Quelle solution envisagez-vous pour sortir de cette crise ?

Invités:

  • Stavros Papaianou, Président du Comité professionnel des transporteurs aériens et président de la compagnie aérienne Hewa Bora
  • Boniface Balamage, Sénateur et auteur d’une question écrite à l’endroit de l’Adg de la Rva sur la taxe Idf.
  • Jean-Marie Ntantu Mey, Ancien Ministre des transports, ancien député et actuellement activiste de la société civile. Il est promoteur du Bureau d’action d’éveil culturel.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

N’oubliez pas de joindre  à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner