Les candidats aux élections 2011 appelés à accepter les résultats des urnes

De gauche à droite, Adam Bombole, Vital Kamerhe, Léon Kengo et Antipas Mbusa, candidats à l'élection présidentielle en RDC 2011. Radio Okapi/Ph. John BompengoDe gauche à droite, Adam Bombole, Vital Kamerhe, Léon Kengo et Antipas Mbusa, candidats à l’élection présidentielle en RDC 2011. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

De gauche à droite, Adam Bombole, Vital Kamerhe, Léon Kengo et Antipas Mbusa, candidats à l'élection présidentielle en RDC 2011. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les missions d’observations électorales africaines en République Démocratique du Congo, composées de  l’Union africaine, de la Communauté de développement des pays de l’Afrique australe (SADC), de la Communauté économique des états de l’Afrique centrale (CEEAC) et  du Marché commun des états de l’Afrique australe (COMESA), appellent les acteurs politiques congolais à la retenue et à la responsabilité en acceptant les résultats des élections et de recourir aux mécanismes légaux en cas de contestation pour une issue favorable du processus.

 De son côté, le Centre Carter recommande aux candidats et à tous les électeurs de respecter les résultats des urnes. Il les convie au règlement de tout contentieux électoral par des procédures légales. Selon cette organisation, la grande et paisible participation dont ont fait montre les Congolais traduit leur engagement à la poursuite de la paix.

Par ailleurs, l’ambassadeur de l’Union Européenne en République Démocratique du Congo, Richard Zinck, a entrepris  une campagne  de paix auprès des principaux acteurs politiques en les sensibilisant pour accepter les résultats des urnes  et à introduire toute contestation éventuelle par la seule voie légale ou juridique.

  • Comment analyser cet appel ?
  • Quels sont les éléments qui pourraient favoriser l’acceptation des résultats ?

Invités:

  • Professeur Comi Toulabor, Directeur de recherche au Centre de recherche dénommé « Les Afriques dans le monde » à Bordeaux en France. Il travaille sur les problèmes électoraux et prépare un ouvrage sur les fraudes électorales en Afrique ».
  • Robert Kabakele, Coordonnateur national adjoint dela Nouvelle société civile du Congo.
  • Professeur Elikya Mbokolo, Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales à Paris en France. Il a publié un livre collectif intitulé « Elections démocratiques au Congo : Enjeux et perspectives ».

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

N’oubliez pas de joindre  à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner