Jacquemin Shabani accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat

Maitre Serge Mayamba Massaka. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouvernement congolais accuse le secrétaire général des l’UDPS, Jacquemain Shabani d’être l’auteur ou le coauteur des tracts qui circulent dans les garnisons militaires et des policiers demandant aux éléments de l’ordre de désobéir à l’autorité publique.

Dans une interview accordée ce lundi 13 février à Radio Okapi, Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communication et des médias a affirmé que les services de migration ont  retrouvé dans l’ordinateur portable de Jacquemin Shabani la matrice de ces tracts et plusieurs autres documents dont des photos faisant état des violations graves des droits de l’homme pendant la période électorale en RDC.

Lambert Mende indique que la justice congolaise va inviter Jacquemain Shabani pour l’entendre à ce sujet.

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement rejette les accusations de torture dont Jacquemain Shabani aurait été victime lors de son interpellation à l’aéroport de N’djili au moment où il s’apprêtait à prendre un avion qui devait l’amener à Berlin via Bruxelles.

En réaction, Albert Moleka, le directeur du cabinet du président National de l’UDPS dénonce la fouille des objets de Jacquemin Shabani en son absence. Il nie les accusations d’atteinte à la sûreté nationale portées contre Jacquemain Shabani.

Albert Moleka confirme que Jacquemain Shabani a été torturé par les agents de renseignement et devrait passer un examen de scanner ce lundi.

  • Comment analyser ces accusations?

Invités:

Me Serge Mayamba, Secrétaire national de l’Udps chargé des relations avec les forces  politiques et sociales.

Me Célestin Tunda Ya Kasende, Secrétaire exécutif du Pprd chargé du processus électoral.

Professeur Félicien Kabamba, Chercheur au Centre d’études politiques de l’Université de Kinshasa.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

N’oubliez pas de joindre  à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Aussi, vous pouvez désormais réagir à cette émission en nous écrivant à notre page Facebook Dialogue entre congolais-Radio Okapi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner