Persistance de l’insécurité à l’Est de la RDC

Au Nord Kivu, les combats se poursuivent à Nyabiondo dans le Masisi entre FARDC et miliciens Maï Maï APCLS du général Janvier.

Les autorités militaires avancent un bilan provisoire de quatre blessés légers du côté des FARDC, 6 Maï Maï tués et deux autres capturés.

Au Sud Kivu, les FDLR continuent à mener des attaques, notamment à Kabare et Kalehe. Et à Bunia en Province Orientale, des mouvements des troupes rebelles sont signalés à Irumu et Mambasa.

D’un côté, Cobra Matata et ses combattants de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) sont regroupés à Gety, localité située à une quarantaine de kilomètres au Sud de Bunia et de l’autre, Kasambasa, alias Simba, un officier FARDC déserteur, menace d’attaquer Mambasa-centre et les installations de la réserve de la faune à Okapi à Epulu.

  • Comment expliquer la persistance de l’insécurité dans cette partie du pays ?
  • Quel mécanisme mettre en place pour la pacifier ?

Invités:

  • Julien Paluku, Gouverneur de la province du Nord-Kivu.
  • Professeur Bob Kabamba, Professeur à l’Université de Liège en Belgique. Il est coordonnateur de la cellule d’appui politologique en Afrique centrale.
  • Mohamed Bule, Député national de l’opposition et général à la retraite.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

N’oubliez pas de joindre  à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Aussi, vous pouvez désormais réagir à cette émission en nous écrivant à notre page facebook dénommée dialogue entre congolais-Radio Okapi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner