Les conclusions du rapport de l’informateur Charles Mwando Nsimba

Christophe Lutundula. Radio Okapi/ Photo Donjohn Bompengo

Les consultations pour identifier une majorité parlementaire ont été ouvertes aux indépendants et aux forces politiques non représentées au Parlement.

Mwando Nsimba, l’informateur désigné par le président Kabila pour l’a dit, mercredi 28 mars, à Kinshasa lors de la présentation des conclusions de sa mission dont le rapport final a été transmis au Président Joseph Kabila.  Cette ouverture ne viole pas, selon lui, constitution du pays.

Trois tendances ressortent de ce rapport : la première est favorable à un compromis entre les formations politiques de l’opposition et celles de la majorité autour de l’élaboration du programme du futur gouvernement. La deuxième tendance est favorable à l’organisation des concertations pour mettre en place un gouvernement d’union nationale dirigé par un premier ministre de l’opposition. La troisième tendance est favorable à l’organisation d’un dialogue en vue de mettre en place des nouvelles institutions.

En réaction, l’opposition approuve ce rapport de l’informateur mais à quelques différences près. Dans une conférence de presse  animée mercredi soir, l’opposant Vital Kamerhe entouré de Thomas Luhaka et Steve Mbikayi, a estimé que l’informateur et l’opposition sont tous tombés d’accord sur la nécessité d’un dialogue.

  • Quelle analyse faire du rapport de l’informateur ?

 Invités:

  • Christophe Lutundula, Député national de la majorité présidentielle et président du parti politique Mouvement solidarité pour la démocratie et le développement (Msdd).
  • Justin Bitakwira, Député national de l’opposition et secrétaire national chargé de l’idéologie et de la formation de l’Union pour la nation congolaise (Unc).
  • Professeur Paul-Gaspard Ngonda Nkoy, Professeur de droit constitutionnel à l’Université de Kinshasa.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

 Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

 N’oubliez pas de joindre  à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.
Aussi, vous pouvez désormais réagir à cette émission en nous écrivant à notre page facebook dénommée dialogue entre congolais-Radio Okapi.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner