Nord Kivu: suspension des opérations militaires contre les mutins

Julien Paluku le 8/3/2012 à Goma. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans un communiqué  publié  le week-end dernier, l’Etat-major général des FARDC annonce la suspension des opérations militaires pour traquer les militaires indisciplinés.

Selon l’Etat-major, la situation est sous contrôle dans le secteur opérationnel de Masisi et une partie de Rutshuru.

L’Etat-major général accorde un délai  de 5 jours aux déserteurs pour regagner les rangs de FARDC.

Les affrontements entre l’armée et les mutins ont jeté dans la rue des milliers des familles. Les déplacés du camp Mugunga 3, près de Goma, vivent dans des conditions très difficiles. Femmes et enfants dorment sous un seul hangar. Les hommes passent la nuit à la belle étoile. Beaucoup parmi eux sont malades suite à ces conditions de vie.

  • A ce jour quelle est la situation sécuritaire et humanitaire au Nord Kivu ?
  • Quelle solution pour une paix durable dans cette province ?

Invités:

  • Julien Paluku, Gouverneur de la province du Nord-Kivu.
  • Thomas D’Aquin Muiti, Président de la Société civile du Nord-Kivu.
  • Jason Stream, Analyste des questions liées à la sécurité. Il est directeur d’un projet de recherche dénommé Projet Usalama.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

N’oubliez pas de joindre  à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Aussi, vous pouvez désormais réagir à cette émission en nous écrivant à notre page facebook dénommée dialogue entre congolais-Radio Okapi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner