La situation humanitaire est préoccupante dans l’Est de la RDC

En visite en RDC depuis le lundi 6 août, la secrétaire générale adjointe de l’ONU aux affaires humanitaires, Valérie Amos, a déclaré que plus de deux cent mille personnes déplacées ont besoin d’une assistance immédiate au Nord-Kivu.

Elle a notamment visité des camps de déplacés à Kanyaruchinya où vivent dans des conditions difficiles plus de trente mille personnes qui ont fui les combats entre les militaires et les rebelles du Mouvement du 23 mars dans le territoire de Rutshuru.

Selon Valérie Amos, l’aggravation de la crise humanitaire en RDC, nécessite une mobilisation importante des fonds pour venir en aide à des ces personnes déplacées.

Un Comité international de la croix rouge (CICR) a indiqué dans un communiqué publié, mercredi 11 juillet à Genève, que la situation humanitaire et la sécurité de milliers d’habitants de la province du Nord-Kivu deviennent de plus en plus imprévisibles et précaires en raison notamment des affrontements qui se poursuivent entre rebelles et militaires.

  • Comment améliorer les conditions de vie  des déplacés ?

Invités:

  • Omar Kavota, Vice-président et porte-parole de la Société civile du Nord-Kivu.
  • Jason Luneno, Député national de l’opposition et cadre du parti politique Union pour la nation congolaise (Unc).
  • Ernest Kyaviro, Porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

« Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner