Le mini sommet sur la RDC à l'Onu a échoué, selon Human Rights Watch

Le mini  sommet de New- York sur la situation sécuritaire en RDC s’est clôturé jeudi dernier sans communiqué final.

 Organisée à l’initiative de Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l’ONU, en marge des travaux de la 67eme session de l’Assemblée générale des Nations Unies, cette rencontre à huis clos, a été rehaussée de la présence des Présidents  de la RDC, du Rwanda et  de la Zambie. Certaines sources indiquent que les présidents Joseph Kabila et Paul Kagame sont restés chacun campé sur sa position. Kabila a réitéré que son pays était “victime” d’ingérences extérieures, sans jamais citer le Rwanda. Quant à Kagame, il a demandé que son pays, également mis en cause par l’ONU, ne soit pas le “bouc émissaire” de la crise en RDC, avant de mettre en cause les autres pays voisins de la RDC. Pour  Human Rights Watch, ce sommet a échoué à reconnaitre clairement le problème principal qui est la poursuite du soutien militaire du Rwanda au M23. «Cette Ong internationale estime  que tant que le Rwanda continuera à soutenir la rébellion, les civils congolais supporteront les conséquences des combats quel que soit le nombre des sommets que l’Onu tiendra.

  • Quelle analyse faire de cette situation ?

Invités:

  • Muhindo Nzangi, Député national de la majorité présidentielle et cadre du parti politique Mouvement social pour le renouveau (Msr).
  • Martin Fayulu, Député national de l’opposition et coordonnateur du regroupement politique dénommé Forces acquises au changement. Il est aussi président du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement.
  • Professeur Buhendwa Eluga Essy, Politologue et professeur à l’isc Uvira au Sud-Kivu. Il est directeur du Centre de recherches et d’études sur l’Afrique orientale et l’Afrique des grands lacs.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected] Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778 N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin. « Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner