Divergence entre l’Assemblée nationale et le Sénat sur la composition de la Ceni et le budget 2013

Les députés et les sénateurs ne se sont pas accordés en commission paritaire lors de l’examen de la loi de finance exercice 2013 et la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Au sujet de la Ceni, la divergence porte notamment sur la composition de cette institution. Les députés soutiennent que la majorité des animateurs de cette institution doivent être nommés par leurs formations politiques alors que les sénateurs proposent que ces animateurs viennent majoritairement de la société civile et soient désignés par leurs pairs réunis en assemblée plénière.

Une autre divergence a porté sur la réaffectation des recettes additionnelles du budget 2013 renvoyé au Parlement par le chef de l’Etat, faute « de crédits suffisants accordés à la défense ».

Les députés ont donc recouru à l’article 135 de la Constitution pour trancher les deux questions. Cet article stipule :

« Tout projet ou toute proposition de loi est examiné successivement par les deux Chambres en vue de l’adoption d’un texte identique. Lorsque, par suite d’un désaccord entre les deux Chambres, un projet ou une proposition de loi n’a pu être adopté après une lecture par chaque Chambre, une commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion est mise en place par les deux Bureaux.

Le texte élaboré par la Commission mixte paritaire est soumis pour adoption aux deux Chambres. Si la Commission mixte paritaire ne parvient pas à l’adoption d’un texte unique ou si ce texte n’est pas approuvé dans les conditions prévues à l’alinéa précédent, l’Assemblée nationale statue définitivement. En ce cas, l’Assemblée nationale peut reprendre soit le texte élaboré par la Commission mixte paritaire, soit le dernier texte voté par elle, modifié, le cas échéant, par un ou plusieurs des amendements adoptés par le Sénat ».

  • Comment analyser ces divergences entre ces deux chambres du parlement ?

Invités:

  • Me Moise Nyarugabo, Sénateur de l’opposition et cadre du parti politique Rassemble congolais pour la démocratie (RCD).
  • Me Willy Makiashi, Député national de la majorité au pouvoir et cadre du Parti lumumbiste unifié (Palu).
  • Al Kitenge, Analyste politique et économique.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner