Bilan des 50 ans d’existence de l’Union africaine

Le 25 mai 2013, l’Union Africaine a commémoré 50 ans d’existence.

Le thème retenu pour cette année est: «Panafricanisme et Renaissance africaine». Un sommet a été organisé à cette occasion à Addis-Abeba en Ethiopie. Parmi les recommandations, les Etats membres décident notamment de créer une force africaine de réaction rapide. Sa mission serait d’intervenir militairement en cas d’urgence sur le continent africain.

  • 50 ans après, quel bilan dressez de l’action de l’union africaine ?
  • En termes de perspective, que faut- il améliorer ?

Invités:

  • Professeur Comi Toulabor, Directeur de recherches au Centre de recherche dénommé « Les Afriques dans le monde » à Bordeaux en France. Il travaille sur les problèmes électoraux.
  • Professeur Nyabirungu Mwene Songa, Professeur ordinaire et doyen de la faculté de droit de l’Université de Kinshasa.
  • Professeur Banyaku Luape, Professeur au département des relations internationales de l’Université de Kinshasa. Il est coordonnateur national adjoint de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (Cirgl).

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner