Les Etats-Unis appellent les pays frontaliers à cesser leurs soutiens aux groupes armés opérant à l`Est de la RDC

Le président américain Barack Obama a appelé lundi 1erjuillet 2013, à Dar-es-Salaam, les pays frontaliers de la République démocratique du Congo (RDC) à cesser de soutenir les groupes armés qui opèrent dans ce pays. 

Le président américain a parallèlement appelé son homologue de la RDC, Joseph Kabila à réformer les forces armées du pays (FARDC), estimant qu’il “devait faire mieux et plus en ce qui concerne les capacités de la RDC en matière de sécurité”. Selon Barack Obama, “Les Congolais ont besoin d’une chance”, car “ils n’ont pas eu cette opportunité de paix en raison de la situation permanente de guerre et de conflit depuis bien trop longtemps”. Il a estimé que l’accord-cadre signé en février par onze pays de la région, sous l’égide de l’Onu pour tenter de rétablir la paix dans l’Est de la RDC ne “pouvait pas être une simple feuille de papier”, mais nécessitait un suivi.

Le gouvernement congolais salue les propos du président Obama qui traduisent, selon son porte-parole Lambert Mende Omalanga, un geste significatif de solidarité avec le peuple congolais qui est en train de souffrir. Même si ce dernier n’a pas nommé ou cité clairement ces voisins de la RDC, pour Lambert Mende, tout le monde sait ce qui se passe à travers la frontière qui sépare la RDC du Rwanda; et donc, comprends très bien que le président se référait clairement au Rwanda à cause de la multiplicité des rapports sur la poursuite de l’aide que ce pays continue d’accorder aux forces négatives qui déstabilisent le pays [la RDC], et particulièrement au M23».

  • Comment analyser la déclaration du président Américain ?

Invités:

  • Julien Paluku, Gouverneur de la province du Nord-Kivu.
  • Mohamed Bule, Député national de l’opposition et cadre du parti politique Mlc. Il est membre de la commission défense et sécurité à l’Assemblée nationale. Il est aussi général à la retraite.
  • Professeur Philippe Biyoya, Politologue et professeur des relations internationales dans plusieurs universités de Kinshasa.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner