La problématique des immunités parlementaires en RDC

Une session de la nouvelle assemblée nationale de la RDC au Palais du Peuple Kinshasa, le 20/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

La question des immunités parlementaires en RDC a fait la une de l’actualité depuis l’affaire Muhindo.

Ce député de la majorité présidentielle a été arrêté, jugé et condamné à une peine d’emprisonnement ferme le 13 août dernier. Mercredi, c’était au tour du député PPRD (le parti présidentiel) de s’évader d’un cachot de Kinshasa où il était détenu préventivement dans une affaire d’agression contre des policiers.

Dans une déclaration faite jeudi 15 août dernier à Kinshasa au palais du peuple,  le secrétaire général adjoint du Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) en charge des fédérations a considéré que l’immunité parlementaire est en danger en RDC.

  • Quelle analyse faire de cette situation ?

Invités:

  • Me Matadi Wamba Mutu, député national du Parti Travailliste Liberal, parti  de la majorité présidentielle. Il est ancien Bâtonnier national.
  • Albert Fabrice Mpuela, Député national de l’opposition et leader du Parti pour la renaissance du Congo (Reco). Rapporteur du groupe parlementaire Udps-Fac à l’Assemblée nationale
  • Me Richard Bondo,  Président de l’ONG Avocat Sans frontière/RDC. Il est conseil à la CPI et au tribunal spécial pour le Liban.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner