Global Witness s’oppose à l’exploitation pétrolière dans les parcs nationaux

Gorille de montagnes dans la Virunga, Nord Kivu, 2004.

Dans un communiqué publié le week-end dernier, l’ONG internationale Global Witness invite le parlement congolais à suspendre l’adoption d’un projet de loi sur les hydrocarbures.

Elle souhaite qu’on y ajoute des mesures fondamentales pour empêcher la corruption et le forage dans le parc des Virunga, classé au patrimoine mondial. Pour Nathaniel Dyer, chargé de campagne à Global Witness,  « Ce projet de loi menace ce plus ancien parc national d’Afrique et l’un des derniers habitats du gorille des montagnes au monde ».

Selon cette ONG, la loi sur les hydrocarbures, telle qu’elle se présente à l’heure actuelle, créerait un système opaque d’attribution de droits pétroliers et ne rendrait pas obligatoire la publication des contrats pétroliers ou l’identité des propriétaires réels ou « effectifs » des licences pétrolières. Cela augmenterait les risques de corruption dans le secteur. En outre, cette loi ouvre la porte au forage dans les parcs nationaux et les sites du patrimoine mondial du Congo. Global Witness demande instamment aux autorités congolaises d’ouvrir le projet de loi à une consultation publique, comme elles l’ont fait avec la révision du code minier du pays.

  • Quelle analyse faire de la proposition de Global Witness ?

Invités:

  • Nathaniel Dyer, Chargé de campagne à l’Ong internationale Global Witness.
  • François Nzekuye, Député national de la majorité présidentielle et cadre du Pprd. Il est rapporteur adjoint de la commission Environnement, ressources naturelles et tourisme à l’Assemblée nationale.
  • Willy Kalengay, Directeur général de géopolis, magazine économique des activités extractives.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (63)
FARDC (48)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (32)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Mazembe (20)
Léopards (20)
Linafoot (20)