Evaluation de l’application des mesures importantes des concertations nationales annoncées par Joseph Kabila

Des participants aux concertations nationales le 03/10/2013 au Palais du peuple à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le chef de l’Etat congolais Joseph Kabila lors de son discours du mercredi 23 octobre dernier devant le congrès, avait annoncé des mesures importantes en réponse aux recommandations des concertations nationales.

Il s’agit entre autres de la formation imminente d’un gouvernement de cohésion nationale qui comprendrait des acteurs de la majorité, de l’opposition et de la société civile et de la mesure portant grâce présidentielle et de la fin de la guerre.

  • Trois semaines après le discours du chef de l’Etat, ou en est-on  à ce jour avec  la mise ne application de ces mesures ?

Invités:

  • Didier Molisho, Député national et secrétaire général adjoint de la majorité présidentielle.
  • Me Zacharie Nkenda, Cadre du parti politique Union pour la démocratie et le progrès social (Udps). Il est aussi avocat au barreau de Kinshasa Gombe.
  • Joseph Kongolo, Analyste politique.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected]. Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778. N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin. Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi          

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner