Le parlement exige au gouvernement de demander les crédits provisoires

Une session de la nouvelle assemblée nationale de la RDC au Palais du Peuple Kinshasa, le 20/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

A quatre jours des vacances parlementaires, députés et sénateurs exigent au gouvernement de déposer ce mercredi 11 décembre 2013, le projet de loi portant ouverture des crédits provisoires pour l’exercice 2014.

Ces crédits  s’étendront  du 1er au 31 janvier 2014. Le parlement justifie cette décision par le dépôt tardif du projet de budget 2014 par le gouvernement, soit, moins d’un mois avant la clôture de la session budgétaire.

Pour  Norbert Ezadry, rapporteur de l’Assemblée nationale, le recours à cette situation palliative est consécutive au délai d’examen de la loi financière au parlement, car l’Assemblée nationale a besoin de 40 jours et le Sénat de 20 pour examiner cette loi.

  • Quelle analyse faire de cette situation ?

Invités :

  • François Nzekuye, Député national de la majorité présidentielle et cadre du Pprd.
  • Jean-Marie Bamporiki, Député national de l’opposition et cadre du parti politique Union pour la nation congolais (Unc).
  • Israël Mutala, Journaliste à Géopolis, magazine économique des activités extractives. Il est aussi analyste économique.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner