Les autorités congolaises renforcent la sécurité autour de Beni au Nord-Kivu

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans une brousse à Beni (Nord-Kivu). Ph/Droits Tiers.

Deux jours après l’attaque à la grenade d’un convoi des casques bleus de la Monusco à Beni et l’explosion des obus d’origine inconnue le week-end dernier dans cette ville, les autorités congolaises tentent d’y renforcer la sécurité.

A l’issue d’une réunion de sécurité tenue  lundi dernier, le Maire de Beni a annoncé certaines mesures, notamment la fouille de tous les engins roulant à l’entrée et à la sortie de la ville de Beni. Nyonyi Bwanakawa a annoncé également le renforcement des patrouilles mixtes FARDC,-Police nationale congolaise et casques bleus de la Monusco.

Lundi soir, le chef de la Monusco a condamné l’attaque à la grenade survenue le même jour contre un convoi de la Monusco. Martin Kobler a jugé cette attaque inacceptable. Il a réaffirmé l’engagement de la Monusco et sa détermination à protéger les populations civiles et a rappelé que de tels actes n’entament en rien la  volonté de la mission de contribuer à la restauration de l’autorité de l’état et au retour de la paix et de la sécurité des populations congolaises.

  • Quelle analyse faire de ces mesures ?
  • Que faire pour résoudre définitivement  le problème d’insécurité qui secoue actuellement  le territoire de Beni ?

Invités:

  • Nyonyi Bwanakawa, Maire de la ville de Beni au Nord-Kivu.
  • Grégoire Kiro Tsongo, Député national de l’opposition, élu de Beni. Il est cadre du parti politique Rcd/Kml.
  • Jean- jacques wondo,  Analyste politique et expert en questions militaires. Il est l’auteur de l’ouvrage intitulé « Les armées au Congo Kinshasa : Radioscopie de la force publique aux Fardc ».

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner