Montée de l’insécurité à Kananga et ses environs

Des militaires congolais au Nord-Kivu. (Photo Monusco)

Plusieurs notables du Kasaï Occidental dénoncent la montée de l’insécurité dans la ville de Kananga et ses environs  depuis le début de cette année. Des cas d’assassinat, de viol et de vol sont enregistrés régulièrement.

Au quartier Plateau de la commune de Kananga, un homme d’une vingtaine d’années a été tué à l’intérieur d’une boutique par des hommes en uniforme en janvier dernier. Une semaine après, dans un échange des tirs entre les patrouilleurs et cambrioleurs, un militaire a été tué et un policier faisant partie de la patrouille a perdu deux doigts. En février, un groupe de onze patrouilleurs-policiers et militaires- se sont dérobés de leur mission et ont pillé une maison. Ils ont été jugés et condamnés par la Cour militaire.

Sur la route de Kananga à Luebo des coupeurs de route sont signalés entre Mbulungu et Kambulu. A Konyi, un policier a été tué mardi dernier par des bandits. Et de tels incidents sont de plus en plus signalés.

En réaction, le sénateur et grand chef  coutumier de Bashilange Emery Kalamba, appelle les responsables de  la police et de l’armée en province à veiller sur la sécurité des personnes et de leurs biens.

  • Comment analyser cette situation ?
  • Que faire pour y remédier ?

Invités:

  • Maitre Faustin Kambala Ilunga, ministre provincial de l’intérieur du Kasai Occidental.
  • André-Claudel Lubaya, député national élu de la ville de Kananga. Il est membre de l’UNC, parti de l’opposition.
  • Edel Martin KabutaKapua, président provincial de la société civile du Congo et coordonnateur du réseau « Jeunes dans le monde pour la paix ».

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner