Hausse du taux de mortalité due au paludisme au Katanga et au Bas-Congo

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins dans un hopital à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Plus de 300 mille cas de paludisme ont été enregistrés en janvier et février dernier au Katanga avec plus de 360 décès, selon Ocha, le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires.

Pendant ce temps, le coordonnateur provincial de lutte contre le paludisme dans le Bas-Congo affirme que le paludisme tue plus que toute autre maladie dans cette province. D’après lui, 37% des personnes qui sont mortes entre janvier et mars 2014 ont souffert du paludisme.

  • Quelle analyse faire de cette situation ?
  • Quelles solutions y apporter ?

Invités:

  • Dr Yacinthe Kaseya, chef de division chargé de suivi et évaluation au programme national de lutte contre le paludisme (PNLP).
  • Dr Léon Mubikay, député national de l’UDPS, parti de l’opposition et membre de la commission socioculturelle de l’assemblée nationale. Il est spécialiste en santé public.
  • Dr Jean- Baptiste Sonji, ministre honoraire de la santé et spécialiste en santé public.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner