Bilan de deux ans du gouvernement Matata Ponyo

Une vue d’ensemble de quelques membres du gouvernement de la RDC ce 27/04/2011 au palais du peuple siège du parlement, lors de l’interpélation de certains ministres à l’assemblé nationale Radio Okapi Ph. John Bompengo

09 mai 2012- 09 mai 2014, cela fait deux ans que le gouvernement Matata est aux affaires.

En dressant le bilan de l’an 1 de son gouvernement, le Premier ministre l’avait qualifié de positif. Sur le plan économique, Matata Ponyo s’etait félicité de la stabilité du cadre macroéconomique malgré un environnement économique international et national perturbé.

Matata Ponyo avait également cité l’amélioration du transport en commun avec la création de l’entreprise publique Transco, la construction de logements sociaux à la pépinière de Bandalungwa, la renaissance de DAIPN (le Domaine agroindustriel présidentiel de la N’sele) et la conception des parcs agro-industriels.

Pour les Perspectives de 2014, Matata Ponyo avait annoncé que « la paix et la sécurité demeurent la priorité du gouvernement. Les perspectives dans ce cadre c’est aussi mettre fin à tous les groupes armés qui pullulent dans l’Est du pays », avait-il expliqué. Le Premier ministre avait aussi affirmé la volonté du gouvernement d’organiser des élections en 2014.

« Nous sommes en train d’attendre que la Ceni puisse déposer son plan d’action pour 2014 au niveau de l’Assemblée nationale », avait-il fait savoir. « Du point de vue économique et social, a poursuivi le chef du gouvernement, nous avons les objectifs d’atteindre le taux de croissance à deux chiffre [il était de 8% en 2013]. Nous devons continuer l’amélioration des infrastructures socio-économiques: les routes, les hôpitaux, les écoles. Nous devons également élargir le parc de bus et essayer d’atteindre toutes les provinces en 2014. Nous devons lancer le parc agro-industriel. L’année 2014 verra la finalisation de l’aérogare mobilaire de N’djili », avait notamment promis le chef du gouvernement congolais.

  • Au stade actuel, quel bilan dresser de la gestion du gouvernement sur les plans politiques, sécuritaire et socio-économiques ?

Invités:

  • Franklin Tshiamala, Communicateur de la majorité présidentielle.
  • Martin Mukonkole, Secrétaire général du parti politique « Front des démocrates congolais pour le développement ». Il est membre des plates-formes de l’opposition dénommées « Sauvons la Rdc » et « Coalitions pour le vrai dialogue ».
  • Professeur Félicien Kabamba, Professeur et chercheur au Centre d’études politiques de l’Université de Kinshasa.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected]. N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou nous  laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

 

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner