Les ex-combattants dénoncent les mauvaises conditions d’hébergement

Les rebelles du M23 lors de leur entrée dans la ville de Goma en novembre 2012.

Plus de huit cent ex-combattants issus de mouvements armés de l’Est de la RDC, dont le M23, se sont soulevés ce week-end au centre d’entraînement commando de Kotakoli dans la province de l’Equateur.

Regroupés dans ce centre depuis près de deux ans avec leurs dépendants, ils dénoncent des mauvaises conditions d’hébergement. Ils réclament aussi soit leur retour immédiat dans leurs milieux d’origine, soit leur réintégration au sein des FARDC.

-Quelle lecture faire de cette situation ?

Participent au débat de ce soir :

-Aimé Ngoy Mukena, Ministre de la défense nationale, anciens combattants et réinsertion.

-Fabien Mungunza, Président de la coordination de la Société civile de l’Equateur.

-Didier Bitaki, Spécialiste en droit international et expert en question des groupes armés.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou encore nous envoyer un SMS au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi. http://www.facebook.com/pages/Dialogue-entre-congolais-Radio-Okapi

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner