In mémoriam, Tshibuabua Ashila Pashi : « Nous avons reculé de plus de 60 ans »

Me Albert Constantin Tshibuabua Ashila Pashi décédé à Bruxelles le 8 octobre 2012. Ici, avec ses petits enfants à Bruxelles. Ph. banamikili.skyrock.com

L’émission Grand Témoin que vous allez suivre est une rédiffusion de l’émission qu’Alain Irung avait réalisée en juin 2008 avec Albert Constantin Tshibuabua Ashila Pashi.

Juriste de formation, cet ancien ambassadeur du Zaïre en Belgique, membre du comité central du MPR et ministre de la Justice est décédé à Bruxelles le 8 octobre 2012. Il a été inhumé à Kinshasa la semaine dernière.

Dans cette émission rediffusée en sa mémoire, il évoquait son parcours politique et professionnel. Il évaluait aussi les 48 ans d’indépendance de la République démocratique du Congo. Et à ce sujet, Tshibuabua Ashila Pashi déclarait :

« Moi qui ai connu l’indépendance, jeune je crois que nous avons reculé de plus de 60 ans. Regardez la vie sociale. Est-ce que le Congolais vit aujourd’hui ? Moi en tant qu’étudiant, j’avais mon vélo et toutes les possibilités. Est-ce qu’aujourd’hui un étudiant peut prétendre avoir tout ? Ceux qui travaillaient avaient leurs salaires. Est-ce qu’aujourd’hui il y a un Congolais qui a un salaire qui puisse arriver jusqu’à la fin du mois en dehors des pilleurs, des voleurs. Sur ce plan, il n’y a rien qui a marché ».

Ecoutez cet entretien de 30 minutes.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner