Hubert Mbingo déplore l’expulsion des Congolais d’Angola sans aucune considération humaine

Un enfant congolais expulsé d'Angola, site de Kamako (Archives)Un enfant congolais expulsé d’Angola, site de Kamako (Archives)

Un enfant congolais expulsé d'Angola, site de Kamako (Archives)

Les  expulsions  des Congolais  d’Angola  se  poursuivent  et  ces  personnes  affluent à  Kamako, territoire de Tshikapa au  Kasaï  occideétal. Plus  de  1000  personnes  sont  déjà  enregistrées  en  un  mois, selon des sources locales. Le  gouverneur  ad  intérim  du  Kasaï  occidental, Hubert Mbingo,  reconnaît cette expulsion  massive  «qui se fait sans aucune considération humaine.» Il parle  des  rumeurs  au  sujet  des  cadavres que  certaines  personnes  auraient  aperçus  sur la  rivière  Kasaï.

Hubert Mbingo répond aux questions de Liévine Mbuinga:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner