Lambert Mende : «Human Rights Watch accuse la garde républicaine sans preuves»

Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communications et médias de la RDC ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John BompengoLambert Mende Omalanga, ministre de la Communications et médias de la RDC ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Lambert Mende Omalanga, ministre de la Communications et médias de la RDC ce 28/07/2011 à Kinshasa, lors d’un point de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouvernement congolais invite l’ONG internationale Human Rights Watch à collaborer avec le parquet général de la République pour faire aboutir son enquête sur des crimes présumés commis par la garde républicaine (ex-garde présidentielle), samedi 26 novembre, le dernier jour de la campagne électorale.

Selon le ministre congolais de la Communication et des médias, “Human Rights Watch accuse la garde républicaine sans donner des preuves“.

Lambert Mende s’entretient à ce sujet avec Jeff Ngoy.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner