Fridolin Kasweshi: « La ville de Kinshasa produit environ 5 000 tonnes de déchets solides par jour »

Les eaux stagnantes devant les parcelles, empêchent le passage des piétons à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le ministère des  Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction va appuyer le projet du gouvernement provincial de Kinshasa d’assainir la ville. Pour ce, une enveloppe de 129 millions dollars américains doit être décaissée par le gouvernement central.

 Selon Fridolin Kasweshi, ministre des Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction, la ville de Kinshasa produit quotidiennement environ 5 000 tonnes de déchets solides et 450 000 mètre cube d’eaux usées.

En dehors des efforts financiers fournis pour assainir la ville de Kinshasa, il invite la population à faire preuve de civisme pour gérer correctement son milieu de vie.

Fridolin Kasweshi s’entretient avec Innocent Olenga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner