Stephen Rapp : « C’est important d’arrêter Bosco Ntaganda et de l’envoyer à La Haye »

Stephan Rapp, l’ambassadeur itinérant des Etats-Unis d’Amérique chargé de crimes de guerre lors d’une interview accordée à Radio Okapi à Goma, le 11 août 2012 © MONUSCO/Sylvain Liechti

« Autrefois il était accusé d’enrôlement des enfants dans ses rangs mais maintenant le mandat d’arrêt inclut les viols, meurtre et persécutions. C’est très important de l’arrêter et l’envoyer à la Haye », a déclaré l’ambassadeur itinérant des Etats-Unis pour les crimes de guerre, Stephen Rapp au sujet du général déchu Bosco Ntaganda.

En séjour à Goma (Nord-Kivu) le week-end dernier, Stephen Rapp estime qu’il est important de continuer avec les enquêtes sur les crimes commis par les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) dans le Nord-Kivu. Il est interrogé par Sifa Maguru.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner