Jean Robert Likofata parle des violences sexuelles commises les six derniers mois au Nord-Kivu

Une femme victime de viol.

Plus de 2500 personnes dont 30% d’enfants ont été violées entre janvier et juin de cette année dans la province du Nord Kivu.

Ces chiffres sont contenus dans un rapport de l’ONG Heal Africa présenté à la presse lundi 10 septembre à Kinshasa. Selon ce document, la croissance de ces cas de viol est due à l’insécurité qui prévaut dans cette partie du pays. Le directeur programme de cette ONG nationale basée à Goma est l’invité de Radio Okapi.

Jean Robert Likofata est interrogé par Michel Kifinda Ngoy.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner