Tshivis Tshivuadi : «Nous prenons acte des excuses du M23 »

Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de Jed. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les responsables du Mouvement du 23 mars (M23) se sont excusés pour les menaces de mort proférées par certains rebelles contre des journalistes qui prestent dans les zones contrôlées par la rébellion. Journaliste en Danger (Jed) et Reporters sans frontières (RSF) avaient dénoncé ces menaces dans un communiqué de presse publié le vendredi 19 octobre dernier. Le secrétaire général de JED, Tshivis Tshivuadi, est l’invité de Radio Okapi ce matin.

Il se félicite que l’appel lancé par son organisation et RSF ait été entendu. « Le coordonateur politique du M23 s’est excusé et a promis de sanctionner les auteurs de ces menaces. Nous avons pris acte de ces excuses et attendons de juger la rébellion à ces actes », déclare-t-il, invitant les journalistes qui prestent dans les zones contrôlées par le mouvement rebelle à faire leur travail avec professionnalisme.

Au sujet des violations des libertés des médias dans le pays, le secrétaire général de JED affirme qu’une atteinte à la liberté de la presse « reste la même qu’elle soit commise aussi bien dans les zones contrôlées par les rebelles qu’ailleurs ».

Tshivis Tshivuadi est interrogé par Innocent Olenga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner