Comment mettre fin aux marchés pirates : Me Mwemena explique

Une vue des vendeuses des fruits au marché central de Kinshasa, ce 19/03/2011. Des fruits étalés de par le sol sur la chaussée principale qui traverse le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les marchés pirates logeant les artères de Kinshasa sont de retour dans certaines communes un mois seulement après leur interdiction par l’autorité publique. Pourquoi les mesures prises par l’autorité publique demeurent souvent lettre morte ?

Pour analyser ce phénomène, Radio Okapi reçoit Me Héritier Mwemena Zakwani. Avocat au barrot de la Gombe, il est membre de l’Association Internationale de droit des opprimés.

Il est interrogé ici par Michel Kifinda Ngoy.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner