Kin-Kiey Mulumba parle des mesures pour contrer le piratage téléphonique en RDC

Kin Kiey Mulumba, député national élu de Masimanimba dans la province du Bandundu (Palais du Peuple/ Kinshasa, le 17/02/2012.)

Le piratage téléphonique fait perdre au trésor public congolais des millions de dollars américains par mois. Des appels internationaux entrants s’affichent avec des numéros locaux minorant ainsi les taxes que les opérateurs de téléphonie cellulaire doivent payer à l’Etat congolais.

Le ministre des PTT et NTIC, Typhon Kin-Kiey Mulumba dénonce ce piratage et annonce des mesures pour le combattre. Il s’exprime aussi le problème de coupure d’interconnexion d’Africell. Airtel, Vodacom et Tigo ont coupé leur interconnexion avec ce nouvel opérateur parce qu’il accorde des appels gratuits à ses abonnés, prétextant une crainte de la reprise de la guerre des prix.

Typhon Kin-Kiey Mulumbaest interrogé par Berry Franklin Lutshaka.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner