Konde Vila: « Le gouvernement congolais a respecté l’accord du 23 mars 2009 à 75% »

Munyonyo, cadre qui accueille les pourparlers entre le gouvernement et le M23 à Kampala/ Photo Innocent Olenga-Radio Okapi.

Le gouvernement congolais veut réduire le nombre des membres de deux délégations aux pourparlers de Kampala. Selon ses délégués, « le gros du travail a été accompli ». Un de ces délégués, le député Konde Vila Kikanda, est l’invité de Radio Okapi ce mercredi matin. Il fait partie des ceux qui vont quitter la capitale ougandaise.

Selon cet élu du Nord-Kivu, après l’évaluation de l’application de l’accord du 23 mars 2009, il ne reste qu’un travail technique. « Un groupe de techniciens va rester pour ça », affirme-t-il.

« Nous, députés et sénateurs, sommes là depuis deux mois. Nous avons participé à tous les débats. Et dans l’ensemble, les travaux ont bien évolué », indique-t-il.

A en croire ce député, le point le plus important des pourparlers, l’évaluation de l’accord du 23 mars 2009, a déjà été débattue. Pour lui, le gouvernement a respecté à 75% l’accord signé avec l’ancienne rébellion du CNDP d’où sont issus les rebelles du M23. « En trois ans, j’estime que le gouvernement s’est acquitté de son devoir », soutient-il.

Konde Vila Kikanda est interrogé par Lievine Mbuinga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner