Moïse Ekanga : «On n’a pas de problèmes avec Exim Bank»

Réhabilitation des routes à Kinshasa.

Exim Bank, la banque chinoise qui finance les travaux d’infrastructures effectués par les entreprises chinoises en RDC dans le cadre du programme du gouvernement dit « révolution de la modernité » a-t-elle rompu ses financements ?

Cette information circule dans la capitale de la RDC depuis près d’un mois.

Le responsable du bureau de coordination et de suivi du programme sino-congolais, bien connu aussi sous l’appellation « 5 chantiers » apporte de la lumière. Moïse Ekanga affirme que les contrats ne sont pas passés avec Exim Bank, mais plutôt avec les entreprises chinoises. Et ce financement n’est pas suspendu.

Il est interrogé par Innocent Olenga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (84)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)