Lambert Mende : «Les chefs d’Etat nous ont demandé d’avoir une attitude de retenue, mais pas un cessez-le-feu»

Lambert Mende Omalanga, Ministre congolais de la Communication et des médias, lors d’une interview à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les chefs d’État de la Conférence internationale pour la région des Grands lacs ont demandé jeudi 5 septembre au M23 et au gouvernement congolais de reprendre les négociations dans « les trois jours » et les achever dans quatorze jours.

Kinshasa est satisfait de cet appel. Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende affirme en outre que les chefs d’Etat de la région ont demandé au gouvernement congolais d’avoir une attitude de retenue mais n’ont pas imposé un cessez-le-feu comme le redoutaient de nombreux habitants du Nord-Kivu.

Lambert Mende est interrogé par Innocent Olenga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner