Abdallah Wafy: «La restructuration de la Monusco se fait conformément à la résolution 2098 »

Le général Abdoullah Wafi, commissaire général de la police de la Monusco. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Mission des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo va sensiblement diminuer ses effectifs militaires et civils basés actuellement à l’Ouest de la République démocratique du Congo notamment à Kinshasa, dans le Bas-Congo, le Bandundu et l’Equateur pour les redéployer dans l’Est de la RD Congo. Invité de Radio Okapi, le général Abdallah Wafy explique que l’objectif de cette restructuration est de renforcer la présence de la Monusco dans la partie du pays minée par les conflits armés.

« Le paragraphe 19 de la résolution 2098 stipule que le Conseil de sécurité décide que la Monusco renforcera la présence de ses composantes militaires et civiles et de police dans l’Est de la RDC; et réduira dans toute la mesure du possible, pour la mise en œuvre de son mandat, sa présence dans les zones qui ne sont pas touchées par les conflits (…) », a-t-il affirmé.

Abdallah Wafy, qui vient d’être nommé représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en RDC en charge de la partie Est de la RDC parle de la restructuration de la Monusco au micro de Pellet Kipela Mondo.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner