Leïla Zerrougui : « Les enfants doivent être séparés des groupes armés et réunifiés avec leurs familles »

Leïla Zerrougui, la représentante spéciale des Nations unies pour les enfants et les conflits armés à Kinshasa (Novembre 2013)

Le monde célèbre ce mercredi 20 novembre la journée internationale des droits de l’enfant. La représentante spéciale des nations unies pour les enfants et les conflits armés invite toutes les autorités politiques congolaises, de la Monusco et le corps diplomatique à intégrer la perspective des enfants pour assurer une véritable stabilité de la RDC.

Dans une interview accordée à Radio Okapi, Leïla Zerrougui explique aussi que l’objet de sa mission est d’évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre du plan d’action signé par la RDC pour mettre fin au recrutement et à l’utilisation d’enfants par les Forces et groupes armés en RDC.

« Les enfants doivent être séparés des groupes armés et réunifiés avec leurs familles », affirme-t-elle et des mesures doivent être prises pour s’assurer qu’ils ne soient pas recrutés de nouveau par les groupes armés.

Leïla Zerrougui est interrogé par Jean-Pierre Elali.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner