Jean-Paul Nemoyato : « Après le Comesa, la RDC pourra formellement adhérer à la zone de libre échange »

Enseigne indiquant le déroulement des travaux de la Comesa le 24/02/2014 à Kinshasa, affiché devant le Palais du peuple, siège du parlement. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le 17e sommet du Comesa s’ouvre mercredi 26 février à Kinshasa. Près de vingt chefs d’Etat et de gouvernement sont attendus à ces assises. Dix-neuf pays sont membres du Marché Commun de l’Afrique Australe et Orientale (Comesa) dont la RDC.

-         Qu’est-ce que le pays tire comme bénéfice de cette organisation sous-régionale ?

Pour en parler, Radio Okapi reçoit le ministre de l’Economie, Jean-Paul Nemoyato. Il explique qu’avec le Comesa, « l’espace économique s’élargit entre les opérateurs économiques de la sous-région (…) Il y a aussi des avantages en termes des infrastructures, l’autonomisation de la femme… ».

Jean-Paul Nemoyato parle d’autres avantages du Comesa dans cet entretien avec Donat Madimba.

Suivez.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner