Martin Fayulu : « Ceux qui ont participé aux concertations nationales le regrettent »

Martin Fayulu, membre de l’opposition Congolaise réagit contre la répression de la marche de l’UDPS par la police nationale le 29/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Quelques partis politiques de l’opposition et certains regroupements de la société civile organisent une convention de trois jours à Kinshasa. Selon le coordonnateur des Forces acquises au changement (Fac), Martin Fayulu, ce rassemblement qui débute lundi 31 mars à Kinshasa a pour objectif de « donner des réponses adéquates aux problèmes sociaux et politiques qui se posent actuellement en République démocratique du Congo ».

Parmi ces problèmes, il cite notamment la question de la révision de la Constitution, la présidence de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), la fermeture de certains médias de l’opposition « sans raisons valables ».

Martin Fayulu parle d’autres objectifs de ces assisses qui regroupent les partis politiques et regroupement sociaux n’ayant pas pris part aux concertations nationales organisées en septembre 2013 par le président Joseph Kabila. Il s’entretient avec Donat Madimba.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner