Patrick Palata : « Nos prisons ont perdu tout le sens de rééducation »

Patrick Palata, journaliste de CCTV à Matadi.

Les cinquante premiers bénéficiaires de la loi d’amnistie ont recouvré leur liberté lundi dernier. Parmi eux, le journaliste Patrick Palata de Canal Congo TV. Invité de Radio Okapi mardi 22 avril, il raconte qu’il a vécu « un enfer » dans la prison militaire de Ndolo pendant plus de trois ans.

Selon lui, les prisons de la RDC ont perdu tout le sens de rééducation. « Il n’y a aucun programme de réinsertion. On y entre pickpocket, on en sort bandit de grand chemin. On y entre innocent, on en sort révolté », affirme-t-il

Patrick Palala s’entretient avec Jeff Ngoy.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner