Professeur Félicien Kabamba : «Les normes qui régissent le pays doivent être à portée générale»

 

“Vade-mecum du candidat aux élections”, d’Armand Ilunga publié à Lubumbashi en 2011

L’analyste congolais et enseignant en science politique, le professeur Félicien Kabamba, estime qu’il faut à la RDC des institutions et des normes qui régissent le pays et qui sont à portée générale. Il s’est ainsi exprimé sur Radio Okapi dont il était l’invité mercredi 25 juin, à l’occasion du 3e anniversaire de la promulgation par le chef de l’Etat de la loi électorale congolaise, depuis sa dernière modification.

 

Pour lui, cette loi électorale était conçue en fonction des élections qui devaient être organisées quelques mois plus tard et nécessite donc une nouvelle révision pour s’adapter aux prochaines élections.

 

Suivez l’entretien du Professeur Félicien Kabamba avec Michel Kifinda Ngoy.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner