Général Denis Kalume: « C’est le Rwanda qui a attaqué nos positions »

Des éléments des Forces armées de la RDC à Kibati (Nord-Kivu), non loin de Kanyesheja où des accrochages entre soldats congolais et rwandais survenus mercredi et jeudi 12/06/2014 ont fait au moins un mort.

Le général Denis Kalume, coordonnateur du Mécanisme de suivi régional de l’Accord-cadre de paix d’Addis-Abeba, est l’invité de Radio Okapi ce jeudi. Il commente le rapport du mécanisme conjoint de vérification de frontières sur les derniers accrochages entre les militaires congolais et rwandais à la frontière. Pour Denis Kalume, ce rapport est « flagrant ». « C’est le Rwanda qui a attaqué nos positions », indique-t-il.

« Les douilles ont été trouvées sur le territoire congolais. Alors que les autres prétendaient qu’ils ont tendu des embuscades dans le territoire rwandais. Les enquêteurs ont cherché des preuves d’affrontements dans le territoire rwandais, ils n’ont rien trouvé », explique Denis Kalume.

Il affirme que cette question va être abordée « vers la fin de ce mois » au cours d’une réunion de ministres de la Défense de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL).

Au sujet des collines disputées de Kanyesheja, il affirme qu’elles sont bien situées sur le territoire congolais.

Denis Kalume est interrogé par Innocent Olenga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner