Sébastien Luzanga déplore «les injures de l’opposition à l’endroit des autorités du pays»

Des membres des partis politiques réunis à la place Sainte Thérèse à Ndjili pour assister au meeting de l’opposition à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Des partis de l’opposition appellent les Congolais à dénoncer tout projet de révision de la constitution. Ils ont lancé cet appel au cours d’un meeting populaire organisé, lundi 4 août, à la Place Sainte-Thérése, dans la commune de N’djili (Kinshasa).

Invité de Radio Okapi ce matin, le porte-parole de la Majorité présidentielle, Sébastien Luzanga, estime que ce meeting était une option de concrétiser la démocratie mais il regrette seulement des injures proférées à l’endroit des autorités du pays dont le chef de l’Etat.

«Il faut saluer la sagesse du gouverneur André Kimbuta qui a permis que cette manifestation ait lieu et il l’a encadré pour qu’il n’y ait pas de désordres», a-t-il indiqué.

Sébastien Luzanga répond aux questions d’innocent Olenga:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner