Lambert Mende : « Il n’a jamais été décidé de négocier avec les FDLR »

Lambert Mende Omalanga, ministre congolais des Médias et relations avec le parlement dans son cabinet le 12/05/2014 à Kinshasa, avril 2014. Photo Don John Bompengo

Les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) refusent de se rendre à Kisangani, un centre de transit prévu par le gouvernement congolais avant d’être soit rapatrié chez eux soit rejoindre un autre pays d’accueil.

Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende explique qu’ « il n’a jamais été décidé de négocier avec les FDLR ». Il encourage ces rebelles à désarmer volontairement comme ils l’ont demandé, brandissant au passage la menace d’un désarmement forcé.

Lambert Mende est interrogé par Rosalie Zawadi.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner